La diversification alimentaire

La diversification alimentaire traduit la manière (quand et comment) d’introduire des aliments autres que le lait dans le régime alimentaire de votre bébé.

L’avis des spécialistes évolue sans cesse sur la question de la diversification alimentaire si bien que les mamans ne savent plus très bien comment procéder.

Récemment, les spécialistes en pédiatrie se sont accordés pour recommander l’introduction rapide d’un maximum d’aliments avant les 7 mois de l’enfant. Ceci afin de lutter contre la recrudescence des allergies alimentaires qui ne cessent de progresser.  En effet, les intolérances au gluten, aux œufs et au lait de vache sont de plus en plus nombreuses, quand il ne s’agit pas d’allergies dont les manifestations peuvent être très graves.  Intolérances et allergies aux produits de consommation courante sont très contraignantes dans la vie de tous les jours, c’est pourquoi il est recommandé de suivre un planning de diversification alimentaire progressif et diversifié.

diversification alimentaire

 

A quel moment dois-je commencer la diversification alimentaire ?

Le début de la diversification de l’alimentation est préconisé vers 4-5 mois révolus. Cela peut varier selon que votre bébé est allaité et selon vos impératifs professionnels. Cela veut dire plutôt 5 mois si votre bébé est allaité et que vous n’avez pas repris d’activité professionnelle, sinon plutôt 4 mois.

Par quelle famille d’aliments commencer ?

La règle est de commencer par l’introduction des légumes, les fruits cuits ensuite, puis au 6ème mois les protéines animales (viande, poisson, yaourts,…). Il est éventuellement possible d’introduire des jus de fruits, mais cela n’est pas indispensable.

Comment s’y prendre ?

En général, la diversification commence à l’heure du repas de midi.
Après 2 semaines de purées de légumes le midi, il faut introduire les fruits l’après-midi, à l’heure du goûter.
Dans un premier temps, au début de la diversification, votre bébé sera allaité jusqu’à satiété le matin et le soir ou boira son biberon de 180 à 210 ml de lait 2ème âge auquel vous pouvez ajouter 1 à 2 cuillerées à café de farine instantanée sans gluten si besoin est.

Quelles quantités donner ?

Il faut commencer par 1 à 2 cuillerées à café. Si votre bébé accepte sans problème, vous augmenterez progressivement les quantités d’une cuillerée à soupe tous les 5 jours.
Pendant l’introduction, continuer à proposer du lait en complément (sein ou biberon).

Les principes de base de la diversification

  • Un seul goût à la fois : il faut y aller progressivement pour que votre bébé découvre chaque goût indépendamment. Cela signifie : un seul légume par jour au début (en plus des pommes de terre) et un seul fruit par jour.
  • Une diversité de goûts : il est recommandé de changer de fruits et de légumes tous les jours pour introduire rapidementun maximum de goûts différents.
    • Tous les légumes mixés sont possibles. Il faut toutefois épépiner et peler les courgettes et tomates, entre autres, pour une meilleure digestion.
    • Tous les fruits mixés sont possibles y compris les fruits rouges ou exotiques. Il est préférable qu’ils soient cuits ou crus s’ils sont très mûrs.
    • Si votre enfant refuse un nouveau légume, il ne faut pas le forcer mais lui reproposer régulièrement (au moins 10 fois). Il est important de ne pas se décourager car son goût évolue au fur et  à mesure des découvertes.
  • Sans sel : Pas d’adjonction de sel, hormis le sel mis dans l’eau de cuisson
  • Sans sucre : Pas d’adjonction de sucre, ni dans les jus de fruits, ni dans les compotes, ni dans les laitages.
  • Limiter les matières grasses : Il est possible d’ajouter une cuillère à café de matière grasse à savoir de l’huile végétale crue (olive, colza, noix, soja). Il faut éviter l’huile de tournesol, de pépins de raisins et d’arachide. Il est possible, de temps en temps seulement, de remplacer l’huile par une cuillerée à café de crème fraîche non cuite ou par une noisette de beurre cru.
  • L’idéal est de réaliser des purées et compotes maison en achetant de préférence des légumes bio. Pour profiter de tous les fruits et légumes même si ce n’est pas la saison, pensez aux surgelés. Ils existent souvent en bio aussi. Si vous n’avez pas le temps, les petits pots pour nourrissons feront l’affaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *