Grossesse et poisson cru

Les restaurants de sushi ont fleuri dans nos villes ces dix dernières années et les français sont devenus de gros consommateurs de poisson crus. Les femmes, en particulier, apprécient cette cuisine raffinée et diététique.
Les femmes enceintes peuvent-elles continuer à manger sushi, sashimi et maki ? Ou devront-elles attendre la naissance de leur bébé pour en consommer à nouveau ?

poisson cru et grossesse

Des parasites dangereux

Les poissons peuvent être contaminés par un parasite appelé l’anisakiase. Ce dernier, caché dans la chaire du poisson peut se transmettre à l’homme.
Chez la femme enceinte, il sera bien difficile de se débarrasser de ce parasite car tous les traitements ne sont pas forcément compatibles avec la grossesse. Mieux vaut éviter tout risque de contamination en mangeant du poisson crû qui a été surgelé. A noter que certaines grandes marques de produits surgelés vendent des plateaux de sushi et sashimi délicieux.

Le mercure, l’autre danger

Les poissons de grande taille ont la particularité d’avoir emmagasiné tout au long de leur vie des métaux lourds comme le mercure. Plus les poissons pêchés sont vieux et gros, plus la concentration en métaux lourds est importante.
Nous ne saurons donc que trop vous conseiller de varier les espèces de poissons que vous consommez et de ne pas en manger plus de deux fois par semaine. En effet, les métaux lourds sont très néfastes pour le développement harmonieux du système nerveux et du cerveau de bébé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *