Grossesse et animaux domestiques

Vous êtes enceinte et avez des animaux domestiques. N’ayez crainte cela est compatible.

Toutefois, quelques précautions sont à prendre afin de ne pas transmettre d’éventuelles maladies à votre bébé.

Quels sont les risques ?

Si chez certaines femmes enceintes, la présence d’animaux domestiques ne cause aucun problème, chez d’autres, la zoonose (transmission de maladies provenant des animaux vers les hommes et inversement) peut entraîner de graves complications, voire être fatale pour le fœtus.

Ainsi, dès votre première consultation chez le gynécologue-obstétricien ou chez la sage-femme, n’omettez pas de le prévenir de votre cohabitation avec un animal domestique.

De toutes les manières, des analyses seront réalisées afin de déterminer vos immunités à ce propos et des conseils vous seront donnés afin de prévenir tout risque de contamination.

Quelles maladies et quelles précautions ?

Il existe plusieurs maladies fréquentes provenant des chats, chiens et reptiles qui peuvent s’avérer dangereuses pour la femme enceinte non immunisée.

On peut citer la toxoplasmose, provenant d’un parasite que l’on retrouve sur les chats. Chez la femme enceinte non immunisée, elle peut entraîner de graves malformations.

Afin de la prévenir, demandez à une autre personne de s’occuper quotidiennement du nettoyage de la litière du chat.

Aussi, évitez la consommation de viande crue et les fruits et légumes mal lavés.

Si lors de votre premier bilan sanguin il s’avère que vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, une analyse de sang spécifique mensuelle sera mise en place jusqu’à la fin de la grossesse pour vérifier que vous ne l’avez pas attrapée.

Il y a également la salmonellose, provenant généralement des reptiles. Si vous avez une tortue ou un lézard, prenez des gants – et c’est le cas de le dire – avec eux ! Ainsi, évitez de les toucher à mains nues au risque de porter ensuite votre main à la bouche et de vous faire contaminer.

Le risque varie d’une gastro-entérite à une fausse-couche. Sachant que la bactérie responsable de la salmonellose peut être déposée partout où passe votre animal, préférez de le garder en cage et adoptez une hygiène de vie stricte.

Puis, il y a la teigne, provenant du cochon d’Inde, mais également du chien ou du chat. Il s’agit d’une maladie causée par des champignons et qui se transmet très facilement, notamment par les poils des animaux. Bien qu’elle reste bénigne, même pour les femmes enceintes, elle est difficile et longue à soigner, en plus d’un aspect désagréable.

Pour éviter de se faire contaminer, évitez les câlins pour quelque temps, et à chaque fois que vous êtes en contact avec l’animal ou ses poils, lavez-vous soigneusement les mains. Si vous savez que votre animal de compagnie est malade, il est préférable de l’isoler jusqu’à ce qu’il guérisse, afin qu’il n’éparpille pas ses poils infectés dans toute la maison synonymes de maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *