L’haptonomie

On compte diverses façons de préparer un accouchement. L’haptonomie est de plus en plus appréciée et privilégiée par les futurs parents.

Non seulement elle favorise la communication entre le nouveau-né et ses parents, mais en plus, elle offre un accouchement des plus sereins pour la maman.

Qu’est-ce que l’haptonomie ?

Mains-sur-ventre

L’haptonomie est une méthode pratiquée pendant la grossesse. Elle permet de créer, dès la grossesse, un lien affectif entre les parents et le bébé.

Ce lien se tisse aisément grâce au toucher. Il s’agit alors d’une relation tactile, composée principalement de caresses effectuées au niveau de la paroi de l’utérus de la mère ou encore au niveau du ventre.

Étymologiquement, le mot « haptonomie » a été obtenu grâce aux mots grecs « haptein », indiquant le toucher, la création d’un lien ou d’une relation et « nomos », désignant la norme et/ou encore la règle.

Selon Franz Veldmann, chercheur néerlandais en science de la vie et parrain même de cette discipline, c’est une science de l’affectivité. Affectivité, car le bébé est parfaitement sensible aux caresses et aux attouchements effectués par le père et la mère. L’enfant pourra ensuite, à son tour, réagir en effectuant un mouvement au-dedans du ventre de sa mère.

Quels sont les avantages de l’haptonomie ?

L’haptonomie se démarque des autres méthodes, de par la participation active du père dans les séances. Contrairement à ce que l’on voit habituellement, le père serait même l’«acteur principal» de cette discipline.

En effet, le bébé est plus attentif et capte facilement les voix graves du père qui sont facilement renvoyées et transportées par le liquide amniotique. Cet échange entre le bébé et les parents sera très bénéfique pour les deux parties. L’enfant sera de ce fait, plus ouvert, plus épanoui et plus éveillé.

Les parents, de leurs côtés apprennent déjà à connaître leurs enfants et pourront anticiper ses réactions face à certaines choses.

Mais l’haptonomie ne se résume pas uniquement à créer un lien profond entre les futurs parents et le fœtus. Grâce à cette méthode, le futur papa pourra également alléger le travail de la mère durant l’accouchement. Cela en guidant ou en invitant l’enfant à changer de position et ceux, à l’aide des pressions exercées. Quant à la mère, au lieu d’expulser le bébé, elle l’accompagnera affectivement grâce à la relation qui s’est fondée entre ces derniers.

Comment pratique-t-on l’haptonomie ?

Elle est pratiquée durant les séances de préparation, mais ne se fait pas en groupe afin de respecter l’intimité de chacun. Généralement, des sages-femmes ou des médecins, apprennent aux parents des gestes essentiels qui leur feront communiquer directement avec le bébé.

Quand la mère commencera ensuite à sentir nettement en elle les mouvements de son enfant (à cinq mois de grossesse par exemple), le couple sera invité à entrer en contact in utero avec lui. Bébé et parents tisseront ainsi un lien fort et profond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *