Contractions, ce qu’il faut savoir !

À quelques mois de l’accouchement, vous allez commencer à ressentir diverses contractions. Il n’y a rien d’alarmant à cela, les contractions sont un phénomène totalement naturel.

Cependant, il y a des cas où il convient de consulter un médecin, surtout si la grossesse est loin de son terme.

Dans tous les cas si vous ressentez des contractions, il faudra en parler à votre médecin, car lui seul saura vous dire si elles sont pathologiques ou normales.

Qu’est-ce qu’une contraction ?

Comme l’utérus est formé de muscles, il peut se durcir et se relâcher tout en changeant de volume : c’est ce qu’on appelle une contraction. Les contractions n’apparaissent pas de la même manière pour toutes les femmes. Pour certaines d’entre vous, elles ne se feront pas sentir tandis que pour d’autres elles peuvent être douloureuses.

La durée de ce phénomène naturel peut aller de 10 secondes à 1 minute. Dans la mesure où le liquide amniotique isole votre bébé, il ne ressentira pas les contractions, vous n’avez alors pas à vous inquiéter pour lui.

Quel est le rôle d’une contraction ?

De plus, les contractions sont très utiles à l’avènement du bébé. Grâce à elles, le bébé est déplacé petit à petit en position verticale, notamment en position céphalique pour mieux appréhender l’accouchement.

Une fois que le fœtus est bien positionné, les contractions le pousseront progressivement vers le col de l’utérus. Il faut noter que d’autres facteurs accompagnent ces contractions et entraînent à l’accouchement.

Quand doit-on se poser des questions ?

Normalement, les contractions surviennent en fin de journée, surtout si vous avez été plus ou moins active, ou encore si vous êtes stressée. On peut aussi ressentir des contractions quand on change de position ou quand on emprunte un escalier. Dans ces cas-là, les contractions ne doivent pas être douloureuses ni constantes.

Par ailleurs, il faut prêter une attention particulière aux contractions quand celles-ci deviennent douloureuses, à l’instar des règles douloureuses ou comme les sensations de coliques. Parfois, elles s’accompagnent de bouffées de chaleur et de palpitations. Dans ces cas-là, il faut voir de toute urgence un médecin pour faire un bilan de l’activité de votre utérus.

Bien évidemment, vers la fin de votre grossesse, les contractions feront partie des signes qui vous alerteront sur un accouchement proche. Pour les différencier des autres contractions, elles seront de plus en plus intenses et rapprochées. Vous apprendrez notamment à les reconnaître lors de cours de préparation à l’accouchement.

En ce qui concerne toutes les autres contractions, en cas de doutes, d’appréhensions, de sensations étranges, de douleurs excessives ou tout autre signe qui ne vous rassure pas, n’hésitez pas à consulter. Il est toujours mieux de se déplacer pour si peu que d’agir trop tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *