La toxoplasmose

Il y a des noms de maladies comme celui-ci qui font frémir les futures mamans et les médecins.

Qu’est-ce que cette maladie ? Pourquoi cette maladie est-elle dangereuse lors de la grossesse ? Comment s’en prémunir ? Que faire si je l’attrape pendant ma grossesse ?

Tant de questions essentielles auxquelles nous allons répondre ici.

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

toxoplasmose

La toxoplasmose est une maladie infectieuse d’origine parasitaire (le toxoplasma gondii).
Cette maladie est, chez le sujet sain, parfaitement bénigne et passe très souvent totalement inaperçue (sans signe clinique). Des statistiques affirment que près de 80% des personnes ont contracté cette maladie avant l’âge de vingt ans et sont par conséquent immunisées contre elle.

Elle se transmet par voie orale, notamment par l’ingestion de l’oeuf de ce parasite. La plupart du temps la maladie s’attrape via un sol (la terre en particulier) ou une viande contaminée (mal cuite ou mal congelée).

Les effets de toxoplasmose sur le foetus

Lors de votre première visite obligatoire, votre médecin s’assurera que vous êtes immunisée contre cette maladie.
Si ce n’est pas le cas, vous devrez :

  1. Faire une prise de sans mensuel pour vérifié que vous n’avez pas contracté la maladie,
  2. Suivre un régime spécifique tout au long de la grossesse.

 

Les effets de la toxoplasmose sur le fœtus sont très graves car le parasite passe très facilement la barrière placentaire et atteint vite le fœtus.

Les conséquences principales sont la fausse-couche et de nombreuses malformations cérébrales.

Comment s’en protéger ?

Si vous n’êtes pas immunisée il faudra, outre les prises de sang mensuelles, vous astreindre à une hygiène alimentaire particulière :

– Lavez et épluchez très soigneusement les légumes, les herbes aromatiques et les fruits (surtout ceux qui peuvent être en contact avec de la terre potentiellement souillée par le virus),
– Lavez-vous soigneusement les mains après avoir manipulé de la terre ou de la viande crûe,
– Evitez tout contact avec la litière de votre chat et demandez à ce que le bac à litière soit régulièrement lavé avec de l’eau bouillante,
– Lavez encore plus régulièrement vos mains si vous avez un chat,
– Eviter toute viande crûe ou mal cuite,
– Jardinez avec des gants.

Sachez que le parasite ne résiste pas à une température de plus de 50°C et meurt à la congélation. Il est donc possible de manger un steak saignant si il est congelé.

Et si je l’attrape enceinte ?

Nous savons que plus la contamination a lieu tôt dans la grossesse plus les chances que le parasite passe la barrière du placenta sont faibles. En revanche, si il réussit les atteintes fœtales sont potentiellement très graves.
Plus tard, lors du troisième trimestre, les conséquences sont moins graves.

Quoi qu’il en soit, si on détecte la présence du parasite dans votre sang, on vous prescrira immédiatement des antibiotiques qui auront pour but d’éliminer le parasite et d’éviter la contamination du bébé. Vous devrez aussi subir de nombreux examens complémentaires tout au long de votre grossesse (échographie, analyse du liquide amniotique).

Votre enfant, quant à lui, s’il naît porteur du virus, sera suivi médicalement de près pendant ses deux premières années de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *