Le diabète gestationnel

Définition

Le diabète gestationnel est le diabète de la femme enceinte. C’est un diabète qui apparaît chez la femme enceinte alors qu’elle n’avait jamais eu de diabète sucré auparavant (on parle alors de diabète pré-gestationnel). Il apparaît habituellement entre la 24ème et la 28ème semaine de grossesse. C’est pourquoi, le test de glycémie destiné à le diagnostiqué est prescrit à ce moment-là par votre gynécologue. Il correspond a un taux de glycémie à jeun supérieur à 1,30g/litre. Cette pathologie présente de nombreux risques pour la mère comme pour l’enfant. Cette forme de diabète concerne 3 à 6% des grossesses. A noter que les femmes qui ont fait du diabète gestationnel ont beaucoup plus de risques que les autres de déclarer un diabète de type 2 par la suite après la grossesse. La jeune femme devra donc continuer à surveiller sa glycémie après la naissance.

Le diagnostic

Le test doit être réalisé chez toutes les femmes aux environ de la 24ème semaine d’aménorrhée mais il sera pratiqué dès le tout début de la grossesse puis aux environs de la 32ème semaine chez les femmes qui présentent des facteurs de risques :

  • femmes de plus de 35 ans
  • femmes ayant déjà fait du diabète gestationnel ou ayant des antécédents familiaux,
  • obésité,
  • certaines malformations,
  • mort in utero lors d’une grossesse précédente.

Le test, appelé test O’Sullivan, demande un peu de temps puisqu’on vous fait une première prise de sang à jeun pour tester votre glycémie puis une seconde une heure après avoir ingéré 50 grammes de sucre pur. Si le test révèle une glycémie supérieure à 1,30g/litre alors on vous fera faire un autre test pour confirmer votre diabète gestationnel (test appelé HGPO). Si le taux est supérieur à 2g/litre alors le second test est inutile et votre diabète est confirmé. Le test se déroule dans un laboratoire d’analyse classique. Habituellement votre médecin vous prescrit le test et l’achat de la dose de glucose en même temps. Ce test est assez désagréable et peut, chez certaines femmes, provoquer un léger malaise.

Conduite à tenir quand le test est positif

Si votre diabète gestationnel est confirmé, votre grossesse sera surveillée de très près. La plupart du temps des injections d’insuline associé un régime alimentaire bien surveillé et adapté permet de résorber le problème et d’éviter les risques de complications. La future maman devra limiter sa consommation de glucides et de lipides et contrôler sa prise de poids. Elle pourra se faire aider par un nutritionniste ou un diététicien.

Les risques

Les risques pour la mère :

  • des infections urinaires à répétition
  • de l’hypertension
  • un accouchement prématuré
  • une césarienne

Les risques pour l’enfant :

  • surpoids
  • hypoglycémie du nouveau-né
  • problèmes respiratoires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *