Soigner son alimentation avant de tomber enceinte

Une alimentation saine et équilibrée est indispensable pour votre santé et celle de votre bébé. Elle l’est tout autant avant de tomber enceinte. Pourtant, beaucoup de femmes ne le savent pas, mal informées des avantages d’une vie saine sur leur fertilité.

Pourquoi?

On ne vous le dira jamais, mais une fois enceinte, vous n’aurez plus le temps de faire des réserves en nutriments pour que votre bébé ait tout ce dont il aura besoin dès les premiers moments de la vie intra-utérine.

En effet, puisque le fœtus puisera dans vos réserves au fur et à mesure de son développement, il conviendrait que vous ne la constituiez pas trop tard ! D’ailleurs, pour votre bien-être et votre santé, il n’y a pas de bon moment pour commencer à soigner votre alimentation, faites-le dès maintenant.

Les mauvais réflexes alimentaires

Stressée et overbookée par une vie professionnelle souvent très intense, vous avez accumulé de mauvais réflexes alimentaires ? Vous ne faites pas attention à ce que vous mangez ? Vous nous nourrissez de sandwichs rapidement avalés devant votre ordinateur?

Il est temps de revoir tout cela et d’adopter les bons gestes. Commencez par arrêter l’alcool et l’excès de boissons caloriques. Réduisez également les matières grasses au profit d’aliments plus sains. Aussi, mangez régulièrement et équilibré, à des horaires fixes sans sauter de repas.

Privilégiez les aliments sains et frais

Il existe quatre groupes alimentaires que vous devez consommer en quantité suffisante quotidiennement.

  • Il s’agit des légumes et des fruits, qu’il faut préférer frais et variés.
  • Le second concerne les produits céréaliers. Il en existe une grande variété, à choisir selon vos préférences, par exemple, le pain de blé entier, l’avoine, le riz, les pâtes, etc.
  • Puis, il y a les produits laitiers. Ceux qui sont faibles en matière grasse seront favorisés. Les boissons au soja est une alternative au lait si vous n’aimez pas en boire.
  • Enfin, il y a les viandes et les graines. Les viandes maigres devront également être privilégiées, sans oublier le poisson, à consommer à volonté.

 

Nous ne saurons également que vous conseiller de ne pas suivre de régime amaigrissant drastiques lorsque vous essayez de tomber enceinte. Vous mettez votre santé en danger et risquez d’affaiblir dangereusement votre fertilité.

Vos réserves en vitamines B9, en fer et en iode

Indispensables pour le bon développement neurologique de bébé, les folates de la vitamine B9 ne doivent pas être négligées avant la grossesse. En effet, le fœtus les puisera dès ses premiers jours, il n’y a alors pas de temps à perdre pour les accumuler. Votre gynécologue ou votre sage-femme peut vous prescrire une cure de vitamines B9 dès vos premiers essais bébé.

Le fer est également un nutriment essentiel pour la santé de votre bébé, mais aussi de la vôtre. Une carence en fer peut provoquer une anémie, vous affaiblissant durant votre grossesse, voire après. Pour éviter cela, optez pour des viandes rouges et des légumes secs, et au besoin, votre médecin pourra vous prescrire des compléments.

Enfin, la réserve en iode n’est pas à négliger. Vous le trouverez entre autres dans les œufs et les fruits de mer. L’utilisation du sel iodé peut compléter vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *