Le cycle menstruel de la femme

Pour faire un bébé et optimiser ses chances de tomber enceinte il faut connaître son anatomie et le fonctionnement de son corps.

Nous vous livrons ici quelques notions de base.

Anatomie

Le système reproductif de la femme est composé de divers organes :

Les ovaires : ce sont les glandes sexuelles de la femme. Elles ont la taille approximative de deux grosses amandes et se situent, attachées par des ligaments, de part et d’autre de l’utérus.
Chaque ovaire est relié à une trompe qui elle-même est reliée à l’utérus.

Les trompes de Fallope : ce sont deux tubes qui relient les ovaires au fond supérieur de l’utérus. Les trompes servent à recueillir l’ovule délivré par l’ovaire et à acheminer l’éventuel œuf fécondé vers l’utérus.

L’utérus : c’est un muscle qui a la taille d’une petite figue. Il se situe à l’extrémité du vagin et se referme par un col d’environ 3 cm de longueur. Le col est fendu en son milieu par un canal par lequel s’écoule le flux menstruel (les règles), et par lequel passent également les spermatozoïdes déposés dans le vagin lors d’un rapport sexuel.

Quand il y a grossesse, l’utérus accueille l’œuf pendant les neuf mois nécessaires à son développement. Il est donc très souple et très extensible.

L’intérieur de l’utérus est recouvert d’une muqueuse appelée endomètre. Muqueuse, très vascularisée, qui se desquame lors des règles tous les mois.

Déroulement d’un cycle menstruel

On a coutume de dire que le cycle menstruel de la femme dure 28 jours mais ce n’est pas une valeur absolue. Certaines femmes ont des cycles plus courts, d’autres plus long. Le plus important est de connaître la durée de son propre cycle.

Le cycle menstruel commence le premier jour des règles. Les règles, qui se manifestent par un écoulement de sang par le vagin, durent en moyenne 5 jours.

Cinq jours en moyenne après le début des règles, les ovaires produisent des hormones (la progestérone et les oestrogènes) qui permettent à la paroi utérine de se préparer en cas de fécondation. Au même moment, les ovaires préparent la maturation d’un ovule.

Environ 14 jours après le premier jour des règles (dans le cas d’un cycle de 28 jours), l’ovaire libère un ovocyte qui pourra être fécondé par un spermatozoïde. La période de fertilité est d’environ 4 jours (trois jours avant l’ovulation et un jour après).

Si l’ovule est fécondé il devient « œuf » et migre, via les trompes de Fallope, dans la cavité utérine pour s’y fixer et y grandir.

S’il n’y a pas de fécondation, alors la paroi utérine qui s’était préparée dégénère et se dégrade, ce sont les règles. Et un nouveau commence !

Contrôle hormonal

Des hormones stimulant les ovaires contrôlent le cycle menstruel, ces hormones de contrôle sont libérées par l’hypophyse antérieure. Ces hormones hypophysaires ou gonadotrophines sont produites grâce à l’action d’une hormone la LH-RH ou gonadolibérine, secrétée par l’hypothalamus.

Les gonadotrophines sont composées de l’hormone folliculostimulante (FSH), et de l’hormone lutéinisante (LH). Les gonadotrophines agissent directement sur les ovaires, favorisant la maturation des follicules ovariens, mais également la production d’oestrogènes.

Pour rappel, les follicules se présentent comme des cavités qui sont remplies de liquide. Chaque follicule renferme un ovocyte non développé. La FSH active la production de quelques follicules et le développement de la sécrétion de l’hormone d’oestrogène.

Une femme qui souhaite avoir un bébé doit donc être capable d’identifier la longueur de son cycle et sa période (supposée) d’ovulation.

Pour connaître à coup sûr sa date d’ovulation, nous vous invitons à réaliser votre courbe de température.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *