La fécondation et ses étapes

Pour qu’un bébé soit conçu, il faut qu’un spermatozoïde et un ovule se rencontrent. Et pour qu’un spermatozoïde rencontre un ovule, il faut que le processus se déroule à un moment bien précis de l’ovulation.

On notera à cet égard que la durée de viabilité du spermatozoïde est en moyenne de trois jours, et que celle de l’ovocyte (qui deviendra ovule) est également de trois jours.

Après que l’accouplement ait eu lieu et que l’éjaculation ait permis à quelques 200 à 300 millions de spermatozoïdes de se retrouver dans le vagin, un très long périple attend ces mini-êtres vivants (de 0,005 centimètre seulement et doués d’une tête et d’un flagelle pour se déplacer) avant de pouvoir rencontrer l’ovule et de procéder à la fécondation.

Une véritable course dont nous ne percevons rien de l’extérieur mais dont nous sommes toutes et tous issus !

Parcours du combattant

La fécondation étant la fusion d’un gamète mâle avec un gamète femelle pour ne former qu’une cellule unique, il faut qu’elle se fasse par un seul spermatozoïde, en théorie.

Pour pouvoir arriver au niveau de la trompe de Fallope où se trouve l’ovule, l’heureux champion devrait avoir passé tous les obstacles depuis son arrivée dans le vagin.

Ainsi, parmi les centaines de millions de spermatozoïdes, quelques centaines seulement, les mieux pourvus et les plus forts aboutiront à la trompe pour tenter de féconder l’ovule.

Ils auront acquis leur pouvoir fécondant (capacitation) après avoir passé la cavité utérine.

La loi du plus fort

Un fois les spermatozoïdes les plus forts arrivés près de l’ovocyte, ils tenteront de percer la gangue (membrane pellucide) pour s’introduire dans l’ovocyte lui-même. Le plus énergique sera ainsi le premier à y arriver. Une fois à l’intérieur, son contact avec l’ovocyte engendre le décollement de la gangue, ne permettant à aucun autre spermatozoïde de s’y introduire. La fécondation a eu lieu, un bébé vient d’être conçu.

La fusion ultime

Une fois que le spermatozoïde aura fécondé l’ovule, leurs deux noyaux fusionnent. L’ovule devient alors une cellule-œuf. Cette dernière se transforme en pré-embryon et migre vers l’utérus. La fécondation est alors terminée.

Une fois installé dans l’utérus, l’embryon procède à des émissions de signaux hormonaux qui permettent au follicule éclaté de fabriquer des hormones pour empêcher, désormais, les règles.

C’est le début de la merveilleuse histoire de la grossesse, elle débute avec la fécondation et prend fin avec l’accouchement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *