Sage-femme ou gynécologue pour le suivi de votre grossesse ?

Période exceptionnelle, votre grossesse nécessite un suivi tout aussi agréable que rassurant. Dès le début de votre grossesse, vous aurez alors à choisir la personne qui se chargera de ce suivi, une personne qui saura répondre à vos multiples interrogations, une personne qui saura vous rendre parfaitement sereine, une personne qui s’occupera au mieux de votre santé et de celle de votre bébé.

Bien que vous n’ayez que deux possibilités, la sage-femme ou le gynécologue, certaines d’entre vous trouveront ce choix difficile.

Comment faire ce choix ?

La sage-femme comme le gynécologue-obstétricien disposent de compétences presque égales pour le bon suivi de votre grossesse. Votre choix ne dépend alors que de vous et de la relation de confiance que vous aurez avec la personne qui vous suivra durant vos neuf mois de grossesse. Le gynécologue est un médecin qui a fait une spécialisation en gynécologogie.

Sage-femme est une profession médicale à compétence définie et les études dure 5 ans.

Toutefois, s’il s’avère que vous présentez une grossesse à risque, il est préférable d’opter pour le gynécologue-obstétricien.

Les compétences de la sage-femme

Dès le début de votre grossesse, la sage-femme est en mesure de vous suivre correctement. Allant de la prescription des examens et des médicaments nécessaires à l’interprétation des échographies, elle peut entièrement remplacer le gynécologue-obstétricien. Elle assure les cours de préparation à l’accouchement.

Lors de votre accouchement, elle sera pratiquement tout le temps à vos côtés, ce qui pourra vous rassurer et réduire vos angoisses à l’approche du moment M. Si vous optez pour un accouchement à domicile, il est également plus intéressant de se faire suivre par une sage-femme.

Les compétences d’un gynécologue-obstétricien

Tout comme la sage-femme, le gynécologue-obstétricien peut se charger du suivi de votre grossesse et vous offrir une atmosphère sereine et des conseils personnalisés. Il est notamment sollicité si votre grossesse présente des risques, pour vous ou votre bébé. Par exemple, si vous présentez des problèmes de tension artérielle ou du diabète gestationnel ou si d’emblée, vous savez que vous devriez accoucher par césarienne.

Toutefois, votre préparation à l’accouchement sera dirigée par une sage-femme, et votre gynécologue-obstétricien ne pourra vous accoucher que dans la clinique dans laquelle il exerce. Il peut également intervenir au milieu de votre grossesse, si vos complications ne se sont présentées que tardivement.

En effet, votre sage-femme a le devoir de vous diriger vers un gynécologue-obstétricien si elle observe des éventuelles anomalies.

Commentaires pour l'article : Sage-femme ou gynécologue pour le suivi de votre grossesse ?
  1. audrey

    Bonsoir moi j aimerais savoir j ai une sage femme dans ma ville mais je c pas si elle font des echographie et tout les suivie qu un gynécologue fait ?
    et en tres bonne santer la sage femme peut nous suivre tout le long de la grossesse jusque l accouchement?

    -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *