La première consultation prénatale

Durant votre grossesse, vous devez réaliser sept consultations prénatales obligatoires.

Bien qu’elles aient chacune leur nécessité, la toute première est particulièrement importante. En effet, elle permettra non seulement de confirmer officiellement votre grossesse, auprès de vous, mais aussi des diverses institutions auxquelles vous devriez en informer.

Quand ?

Dès que vous avez le résultat positif de votre test de grossesse, vous pouvez demander un rendez-vous chez le gynécologue-obstétricien ou la sage-femme pour une première consultation prénatale.

Idéalement, elle se fait vers la fin du deuxième mois de grossesse. Toutefois, il est impératif que vous la réalisiez avant la fin du troisième mois de grossesse.

En effet, après cette consultation, une première échographie sera programmée, et cette dernière donnera des informations qui risquent de ne plus être perceptibles.

Déroulement de la consultation

Votre première consultation prénatale sera l’occasion de rencontrer votre gynécologue-obstétricien pour la première fois, à moins qu’il ne s’agisse pas de votre premier enfant ou qu’il s’agisse de votre gynécologue habituel.

Une série de questions devra être répondue durant cette visite, concernant vos cycles menstruels, la date de votre dernière règle, éventuellement la date de vos rapports sexuels, etc. À partir de cela, il déterminera approximativement la date d’accouchement prévue, qui sera confirmée par une échographie.

Puis, le médecin vous demandera des informations sur vos antécédents médicaux et éventuellement vos grossesses antérieures, ainsi que votre état de santé général. Il est nécessaire de lui informer de la présence de maladies chroniques.

Enfin, il vous posera des questions concernant vos conditions de vie et votre travail, afin d’évaluer le niveau de risque que ces habitudes pourraient engendrer sur votre grossesse.

Prescription des examens et analyses obligatoires

Outre les informations personnelles que vous aurez transmises à votre gynécologue, il aura besoin de connaître votre état de santé actuel. Pour cela, il vous prescrira un bilan sanguin à réaliser pour la prochaine consultation.

Il comprend :

  • la détermination de votre groupe sanguin,
  • la détermination de votre immunité contre la rubéole et la toxoplasmose,
  • le dépistage de la syphilis et du virus du Sida (test VIH qui n’est pas obligatoire, mais recommandé).

Aussi, votre bilan sera complété par un NFS (numération de formule sanguine), et des analyses d’urine (ECBU, albumine et éventuellement infections urinaires).

Le gynécologue vous prescrira également votre première échographie lors de cette première consultation prénatale. A ce moment-là, vous aurez de plus amples informations concernant votre grossesse, par exemple, dans le cas où elle est gémellaire (jumeaux).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *