Accoucher par le siège

Vous avez certainement déjà entendu parler de ces naissances particulières sans pour autant savoir de quoi il s’agissait.

Définition

La grande majorité des bébés naissent par la tête. C’est au cours du 7ème mois que bébé prend la position qu’il aura le jour de sa naissance.

Mais dans 5% des cas, ce sont les pieds, une épaule ou bien les fesses du bébé qui se présentent en premier. Le dernier cas est le plus fréquent.

Comment se déroule un tel accouchement ?

Avant l’échographie, les gynécologues parvenaient à déterminer le placement de bébé en palpant le ventre de la femme enceinte. Aujourd’hui l’échographie permet d’évaluer jusqu’au dernier moment la faisabilité d’une telle naissance.

La césarienne ne s’impose pas forcément lors d’une naissance par le siège. Bébé pourra sortir par les voies naturelles si votre bassin est assez large et si la position de la tête de bébé est bonne, c’est-à-dire que son menton est bien collé à sa poitrine.

Par ailleurs, on sera très vigilant quant à la taille de la tête de bébé. En effet, placée en haut de l’utérus, la tête de votre enfant ne subit pas les transformations habituelles. Sa tête est bien ronde et n’a pas la forme classique d’un obus. Cet aspect du problème est fondamental dans la mesure où on ne pourra pas décider d’entamer une césarienne si bébé est déjà sorti au trois quarts.

On conseillera vivement aux femmes de bénéficier de la péridurale pour ce type d’accouchement.

Facteurs favorisants

Les naissances par le siège sont plus fréquentes si :
– vous attendez des jumeaux
– vous souffrez d’une malformation de l’utérus
– vous souffrez d’un « placenta praevia » (quand le placenta n’est pas inséré dans le fond de l’utérus).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *