Tous les signes de l’accouchement

Voilà 9 mois que vous l’attendez ! Votre bébé doit montrer le bout de son nez d’un jour à l’autre et vous chercher le moindre indice qui vous donne le top départ pour la maternité.
Pour les mamans qui s’apprêtent à donner la vie pour la première fois, l’attente de l’accouchement est parfois angoissée. Rassurez-vous, la plupart des mamans ont le temps de se rendre dans la maternité qu’elles ont choisie et tout se passe très bien.
Bien sûr, celles qui ont accouché très rapidement de leur premier enfant devront prendre des dispositions spécifiques pour le second et ne pas trop s’éloigner de la maternité.

Tour d’horizon des symptômes ou signes d’un accouchement imminent. Bien entendu, rien ne remplacera le diagnostique d’un professionnel de santé.

Les tous premiers signes

  • Alors que vous étiez en pleine forme vous vous sentez soudainement fatiguée, énervée et irritable. Vous qui étiez si heureuse d’être enceinte en avez assez. C’est le signe que des changements hormonaux sont en train de se faire, changement liés à l’imminence de la naissance.
  • Au contraire, vous êtes prise d’une frénésie de rangement ou de ménage, vous débordez d’énergie pour ranger votre maison et faire en sorte que tout soit prêt avant la naissance de votre enfant. Comme un oiseau qui prépare son nid, votre corps vous indique ici encore que bébé va arriver très bientôt.

Le bouchon muqueux

  • Le col de l’utérus, tout au long de la grossesse, est refermé par le bouchon muqueux, il est glaireux et compact. Ce bouchon protège votre bébé des maladies et éventuelles infections.
  • Quelques jours, voire quelques heures avant la naissance, la consistance de ce bouchon change sous l’action des hormones, il se ramollit, et se délite.
  • Il se peut que vous vous en rendiez compte (dans les toilettes ou dans votre lingerie) il ressemble à un blanc d’œuf épais.
  • La perte du bouchon muqueux signe l’imminence de la naissance mais ne doit pas nécessairement vous conduire à la maternité immédiatement. A noter que certaines femmes ne s’aperçoivent pas de la perte de ce bouchon.

Les contractions utérines

Le véritable signe d’un accouchement imminent est l’apparition de contractions douloureuses de votre utérus. Là encore, pour une première naissance, l’apparition des contractions douloureuses ne signifie pas qu’il faut vous rendre immédiatement à la maternité.

Reconnaître les contractions qui signent le début du travail

  • Les contractions de début de « travail » ne cèdent pas à la prise d’analgésiques ou d’antispasmodiques. Elles sont régulières, augmentent en fréquence et en intensité.
  • La douleur (dans le ventre ou dans les reins dans certains cas) et la contraction coïncident.
  • La douleur est de plus en plus forte au fur et à mesure de la contraction puis redescend à mesure que votre ventre redevient souple.

Il faut alors ne plus rien boire et ne plus rien manger au cas où une anesthésie soit nécessaire lors de votre accouchement a fortiori si vous avez choisi de bénéficier de la péridurale.

Le temps entre les contractions

C’est la régularité des contractions utérines qui doivent vous pousser à partir à la maternité. Si elles sont régulières, durent environ 40 secondes et sont espacées d’environ 10 minutes, alors il faut y aller !
Pour un deuxième bébé, il faudra partir dès que les contractions seront régulières, car tout ira sans doute beaucoup plus vite.

Les urgences

Rendez-vous à la maternité sans tarder si :
– vous avez perdu les eaux (perte de liquide très clair, même minime),
– vous perdez du sang,
– vous observez une diminution notoire des mouvements de votre bébé,
– vous ressentez de violentes douleurs abdominales,
– vous faites de l’œdème, vous ressentez de violents maux de tête ou vous avez de la fièvre,
– Dans tous les cas, appelez votre maternité et décrivez vos symptômes à la sage-femme de garde qui saura vous dire si vous devez vous rendre à la maternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *