Quand l’âge est un frein à la conception…

Vous êtes nombreuses à vouloir avoir une situation «stable» avant de concevoir un enfant. Certaines d’entre vous optent pour des études longues et une carrière professionnelle dense et prenante.

Cette situation fait naturellement reculer l’âge du premier enfant.

Mesdames, n’oubliez pas que plus vous avancez dans l’âge, et plus les probabilités de tomber enceinte sont faibles !

L’âge moyen du premier enfant pour les femmes en France ne cesse d’augmenter. Il est d’environ 28 ans en 2011 alors qu’il était de 26 ans en 1980.

A 25 ans

Chaque femme, chaque homme et donc chaque couple est différent et il est bien difficile de définir un âge idéal pour avoir un enfant.

Toutefois, la plupart des femmes prennent la décision d’avoir un bébé entre 25 et 30 ans. Durant cette période, la probabilité de tomber enceinte est de 25% par cycle. Au bout d’une année d’essai, il y a 75% de chances qu’une femme arrive à avoir un enfant. A cet âge, les risques d’une fausse couche ne s’élèvent qu’à 12%. C’est donc la période idéale, d’un point de vue médical bien entendu, pour tomber enceinte rapidement.

A 35 ans

Au début de la trentaine, il n’y a pas vraiment de raisons de ne pas tomber enceinte facilement. En effet, si vous disposez d’une bonne hygiène de vie et d’une bonne santé, il n’y a aucune raison pour que votre future grossesse subisse des complications. En revanche, à partir de 35 ans, vos chances commencent à se réduire, et la probabilité d’une fécondation baisse à 12% par cycle.

Tout naturellement, vous serez plus attentifs à votre santé et à celle de votre bébé, et votre grossesse sera suivie attentivement. On estime qu’en moyenne à cet âge, en un an d’essai, vos chances d’avoir un bébé sont déjà réduites à 66 % et si vous n’y parvenez pas, il est fort probable que vous commenciez à chercher des solutions plus approfondies pour tomber enceinte.

A 40 ans

Plusieurs raisons peuvent vous amener à attendre la quarantaine avant de procréer, notamment votre carrière professionnelle. Les femmes sont de plus en plus nombreuses à consacrer leur vie à leur carrière avant de penser à avoir des enfants. Or, la nature ne permet pas aux femmes, contrairement aux hommes, de tomber enceinte toute leur vie. C’est un dilemme auquel de très nombreuses femmes sont confrontées. Vie de famille ou vie professionnelle?

A 40 ans votre corps n’est plus aussi jeune qu’à 25 ans et que vos chances de tomber enceinte ne sont plus que de 6% par cycle. Au bout d’un an, les probabilités de devenir mère sont descendues à 44%. Cela n’est pourtant pas impossible et pour maximiser vos chances, vous pouvez opter pour un accompagnement médical. Certes, vous bénéficierez d’un contrôle plus rigoureux dans la mesure où le risque d’une fausse couche s’élève à 30%. Avec beaucoup d’attention et une bonne santé, ils peuvent être maîtrisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *