Anorexie et boulimie, ennemies d’une grossesse réussie

Des troubles alimentaires peuvent survenir pendant la grossesse. Il existe même des femmes qui en sont victimes bien avant d’être enceintes.

Ces troubles sont l’anorexie et la boulimie. Si vous pensez que vous êtes soit anorexique ou boulimique alors que vous êtes enceinte, le mieux est de consulter un médecin ou un psychothérapeute pour vous aider à en guérir. En effet ces maladies sont dangereuses pour votre santé et celle de votre bébé.

L’anorexie et la grossesse

Par définition, l’anorexie est un trouble mental qui est caractérisé une diminution importante du poids de la femme. La prise de poids devenant obsessionnelle, les femmes enceintes anorexiques auront tendance à tout faire pour ne pas prendre trop de poids durant leur grossesse. Ainsi, elles auront tendance à adopter des comportements très dangereux pour le bébé tels que :

  • limiter la consommation alimentaire durant la grossesse et sauter des repas,
  • s’adonner à des exercices physiques excessifs afin de dépenser les calories obtenues en mangeant,
  • se faire vomir,
  • utiliser des produits purgatifs, laxatifs ou diurétiques.

Dans tous les cas, il faut que la mère se rende compte que ces agissements auront des effets néfastes sur son enfant. Il sera victime d’un retard de croissance avant sa naissance même, mais aussi de malnutrition, ou de malformation congénitale.

Si vous pensez que vous souffrez d’une anorexie ou si vous remarquez ces signes chez une de vos proches enceintes (ou non), il faut impérativement voir un spécialiste ou l’inciter à se faire soigner.

La dictature de la minceur, même pendant la grossesse

Notons pour terminer que l’anorexie est une maladie qui produit habituellement une aménorrhée, c’est-à-dire l’absence de règles et donc l’arrêt de l’ovulation. Une femme anorexique a donc peut de chance de tomber enceinte.

Mais certaines femmes ont tellement peur de grossir qu’elles peuvent devenir anorexiques lors de leur grossesse. Et même sans aller jusque là, un contrôle trop strict du poids lors de la grossesse est très dangereux.

Il est parfaitement normal de grossir raisonnablement pendant cette période de votre vie.

Ce phénomène est d’autant plus inquiétant que beaucoup de stars de la télévision ou du cinéma l’alimentent. Leur grossesse est à peine visible et quelques semaines seulement après leur l’accouchement, ces femmes arborent une silhouette impeccables et un ventre ultra plat.

La boulimie et la grossesse

Contrairement à l’anorexie, la boulimie est un trouble alimentaire qui se manifeste par une consommation excessive de nourriture. Il s’agit généralement de combler un vide par la consommation alimentaire. Le problème est alors d’origine psychologique. Selon des chercheurs, la boulimie durant la grossesse n’est pas plus répandue que l’anorexie.

Si une femme est victime de boulimie avant sa grossesse, les chercheurs affirment qu’elle a beaucoup de chance de s’en sortir une fois enceinte.

Comment aider une femme atteinte d’anorexie ou de boulimie

Ces troubles ne sont pas toujours faciles à soigner et la première réaction que vous devez avoir envers une personne atteinte d’anorexie ou de boulimie est celle de l’écoute.

Selon la gravité du cas, l’assistance d’un spécialiste  peut est primordiale voire vitale. Plus qu’un nouveau régime alimentaire, c’est d’une aide psychologique et une revalorisation de soi que la femme enceinte aura besoin.

Ainsi, n’hésitez pas à l’inciter à prendre rendez-vous auprès d’un médecin ou d’un psychothérapeute pour résoudre son problème et ne pas mettre la vie de son bébé ainsi que la sienne, en danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *