Aquagym et grossesse

Quoi de mieux pour se relaxer que de jouir des bienfaits de l’eau tout en effectuant des gestes légers ? L’aquagym, comme la natation ou encore le yoga, sert à relaxer le corps.

Flotter et se mouvoir dans l’eau, se sentir légère et ne plus ressentir les gênes liées au poids, tels sont les avantages de l’aquagym.

Ce sport adapté aux femmes enceintes est aussi un des meilleurs moyens de se sentir bien. Lourdeurs, pesanteur et autres désagréments sont soulagés par ce sport.

Relaxation et détente

Comme toute autre activité physique réalisable pour les femmes enceintes, l’aquagym procure des bienfaits pour les futures mamans qui la pratiquent : relaxation et détente en douceur sont les maîtres mots de ce sport très «doux».

D’abord, la relaxation car,  faire des mouvements dans l’eau permet de soulager les tensions musculaires et de se débarrasser de la fatigue physique. D’autant plus que l’eau favorise une meilleure circulation sanguine, soulage les jambes lourdes et régule la tension artérielle.

Ensuite détente car vous vous occupez de vous et vous ne pensez plus à rien. Vous entrez en communion avec votre bébé et vous lâchez prise ! La maladresse entrainée par le poids du ventre est effacée, car le corps est transporté par l’eau. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui emmènent les femmes enceintes à le pratiquer, car il offre un moment privilégié de paix intérieure.

Préparation à l’accouchement

Par ailleurs, l’aquagym ne nécessite pas de savoir nager. Les exercices se font dans un bassin, avec une eau chauffée à 33°C, sous la supervision d’un coach, et durent en moyenne trois-quarts d’heures.

Les mouvements effectués varient, en partant d’un échauffement global, suivi d’un travail musculaire pour se finir avec le stretching. Les 45 minutes sont reparties entre ces trois étapes.

Vous pouvez faire de l’aquagym dès les premiers jours de votre grossesse, même si la majorité des femmes commencent à le pratiquer au début du deuxième trimestre.

C’est également une activité qui vous préparera à l’accouchement, tout en vous chouchoutant jusqu’au bout. Que demander de plus ?

Bien évidemment demandez toujours l’avis de votre médecin avant de pratiquer une activité sportive lors de la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *