Attendre des triplés

Les grossesses triples sont des cas de grossesse plutôt rares. En effet, on ne compte naturellement qu’une grossesse triple sur 8 000 naissances.

Mais aujourd’hui, ce taux s’est considérablement multiplié, notamment en raison des traitements hormonaux et des procréations médicalement assistées (PMA). Mais une grossesse triple, qu’est-ce que cela change ?

Les différents types de triplés

Tout comme les jumeaux, vos triplés peuvent provenir d’un ovule unique fécondé par un seul spermatozoïde, mais dont l’œuf se divise en trois (vrais triplés).

Il se peut également que vous ayez deux ovules fécondés, dont l’un donnant naissance à de vrais jumeaux et l’autre à un bébé tout à fait indépendant, ou encore, un cas où trois ovules ont été fécondés par trois spermatozoïdes différents. Dans ces deux dernières éventualités, il s’agit de faux triplés.

Les complications

Si une grossesse double est placée sous une surveillance accrue, la grossesse triple l’est plus encore. Il vous faudra ainsi vous mettre au repos très tôt, limiter vos activités et vos déplacements. Les moyens de locomotion tels que la voiture ou encore le vélo sont fortement déconseillés.

Si l’accouchement de jumeaux peut se dérouler un peu prématurément (aux environs de la 35ème semaine), le principe des cas de grossesse triple est de garder les bébés le plus longtemps possible dans votre ventre.

En moyenne, la grossesse triple arrive jusqu’aux environs de la 32ème semaine.

Compte tenu des risques que présente votre grossesse si vous attendez des triplés, il est important d’approcher un centre spécialisé, qui peut éventuellement vous prendre en charge en toute sécurité en cas d’hospitalisation précoce.

La réduction embryonnaire

La réduction embryonnaire est un processus médical proposé par le spécialiste, en cas de grossesses multiples (généralement plus de deux embryons), afin de prévenir tout risque de complications autant au niveau de la maman que des bébés.

Elle consiste à « éliminer» un ou plusieurs embryons, aux environs de la 11ème SA. Les méthodes employées sont assistées par échographie. Par ailleurs, le ou les embryons à éliminer sont scrupuleusement sélectionnés en fonction de différents paramètres : leur position et accessibilité, les risques d’anomalie ou de malformation.

Accouchement par césarienne

Au-delà de la 38ème semaine, la grossesse triple devient dangereuse du fait que le placenta cesse de fonctionner comme il le faut. Dès la 35ème semaine la mère se trouve dans le même état physique qu’à terme, dans le cas d’une grossesse unique.

Différents facteurs favorisent l’accouchement prématuré pour les cas de grossesse triple, mais pour sécuriser au mieux la mère et les enfants, il est possible que le gynécologue décide de le programmer, en vue de garantir des conditions optimales pour vous et vos trois petits bouts.

Les risques d’hémorragie sont alors bien plus grands, car l’utérus est très distendu. Pour réduire au maximum les risques de complications, l’accouchement par césarienne est préconisé.

Une prise en charge pédiatrique, comptant idéalement un pédiatre pour chaque bébé, est également primordiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *