Grossesses à risques

La grossesse à risque est une grossesse qui va demander aux corps médical un suivi tout particulier de son déroulement, qu’il s’agisse de la mère ou de l’enfant à naître.
En France, on estime qu’une naissance sur dix est une « grossesse à risque ».

Les principaux facteurs

On définira comme grossesse à risque toute grossesse qui présente des troubles de la croissance du bébé mais aussi les grossesse des femmes qui présentent des pathologies et certaines intoxication.

Ainsi, sont également pathologiques les grossesses dont la mère présente :

  • des troubles cardiaques
  • un diabète
  • des troubles de la tension (hypertension)
  • une phlébite
  • de l’épilepsie
Parmi les paramètres pouvant définir les grossesses à risque, l’âge de la future mère est toujours pris en compte. Ainsi, une grossesse avant l’âge de 18 ans peut doubler les probabilités d’un accouchement prématuré et de mortalité prénatale, sans compter le risque de toxémie gravidique, qui se manifeste par de l’hypertension et de l’albuminurie.

De la même manière, une première grossesse après l’âge de 38 ans est automatiquement suivie avec les précautions demandées par une grossesse à risque. Outre l’hypertension et les problèmes rénaux, qui peuvent affecter la santé du bébé, les femmes appartenant à cette catégorie doivent faire particulièrement attention aux fausses couches et se préparer à l’éventualité d’une césarienne. Il est également important de savoir que les risques de trisomie 21 augmentent au fur et à mesure que la future maman avance en âge.

Enfin, on surveille tout particulièrement les grossesses multiples, les grossesses très rapprochées et bien entendu les grossesses qui suivent une grossesse à risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *