Signes d’alertes lors de la grossesse : ce qu’il faut savoir

La grossesse peut être une période angoissante et stressante pour la femme enceinte, surtout pour un premier bébé.

Voici un récapitulatif des principaux signes d’alertes qui doivent être rapidement signalés au médecin traitant afin que vous puissiez bénéficier des mesures adéquates.

En cas de doute, demandez toujours l’avis de votre médecin.

Les saignements, un signe à ne pas prendre à la légère

Chez la femme enceinte, les cas de saignement de sont pas rare en début de grossesse. Si ce signe n’est pas à prendre à la légère, il n’y a pas non plus toujours lieu de paniquer.

En effet, les premières semaines de grossesse, la nidation peut causer de petits saignements. Mais ce n’est pas toujours le cas…

Seul un spécialiste pourra vous confirmer ou infirmer la gravité de la situation.

L’écoulement de liquide

Certains écoulements de liquide pouvent être le signe d’un accouchement imminent ou d’une naissance prématurée. Les pertes sont en petite quantité, pratiquement incolores et ne sont pas accompagnées de quelconques douleurs ou autres signes.

Parfois vous les confondrez avec de simples fuites urinaires fréquentes lors de la grossesse.

Si ce n’est pas le cas, il est préférable de vous rendre directement à l’hôpital afin qu’on puisse examiner la situation. D’une manière générale, vous avez approximativement deux heures devant vous pour éviter les complications.

L’immobilité de bébé, un signe de souffrance foetale

Vers les derniers mois de grossesse, bébé est de plus en pus vigoureux et se fait parfaitement ressentir malgré le peu d’espace qui lui reste pour ses mouvements. Généralement, vous sentirez un à quatre mouvements toutes les heures.
Vous pouvez stimuler ces mouvements par des caresses au niveau de votre ventre. Si vous ne percevez rien du tout au bout de plusieurs heures, consultez votre médecin. En effet, il est possible que votre bébé soit en souffrance foetale et cela pourrait lui être fatal.

Les contractions douloureuses, un signe de début de travail

Les contractions et toute autre forte douleur au niveau du ventre et du bas-ventre sont des signes alarmants. Lorsqu’elles sont ressenties de manière régulière et à intensité croissante, c’est le travail qui a commencé et il est temps pour vous d’aller à la maternité.

Quoi qu’il en soit, en cas de forte douleur, surtout accompagnée de saignements ou de pertes, optez pour une consultation d’urgence !

Le réflexe à avoir

Une femme enceinte dispose généralement de ce qu’on appelle « l’intuition maternelle ». En cas de doutes ou d’appréhensions concernant votre grossesse, vous pouvez téléphoner à votre médecin ou à votre sage-femme.

Après explication de vos symptômes, la personne chargée de votre suivi vous indiquera les mesures à prendre, soit aller d’urgence à l’hôpital, soit attendre la prochaine consultation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *