Perte de sang et grossesse, faut-il s’inquiéter ?

La perte de sang peut survenir au début de la grossesse, après quelques mois de grossesse ou à l’approche de l’accouchement. Dans tous les cas c’est une urgence et un motif de consultation immédiat.

Pourquoi perdez-vous du sang ?

Lors d’une perte de sang, à n’importe quel moment de la grossesse, vous êtes tout de suite amenée à craindre une fausse couche. Cette interruption spontanée de la grossesse peut être évitée dans la mesure où vous ne perdez pas de temps avant la consultation un médecin. Lui seul pourra indiquer ce que vous devez faire pour que cela ne s’aggrave pas.

En début de grossesse, un léger saignement est normal. Il s’agit de la nidation, lorsque l’œuf se fixe à la paroi utérine. Toutefois, si les pertes sanguines sont importantes et/ou sont accompagnées de douleurs abdominales, il est important d’en informer rapidement votre médecin.

Parmi les causes des pertes de sang, il y a la grossesse extra-utérine. C’est souvent le cas quand le foetus se fixe hors de l’utérus et commence à y prendre place. Ce cas est extrêmement dangereux dans la mesure où il peut vous être fatal.

Dans d’autres cas, il arrive également que l’oeuf fécondé se situe soit trop haut soit trop bas dans l’utérus. On parle alors de placenta praevia.

Dans ces deux cas, l’oeuf est en voie d’élimination et se détache de la paroi intra ou extra utérin. Certaines femmes subissent ce genre de désagrément quand elles sont victimes d’une hémorragie dans l’utérus ou encore d’une tumeur du placenta.

Chez certaines femmes, il existe ce qu’on appelle les saignements anniversaires. Ce sont des saignements qui se manifestent à la même période où elles avaient leurs règles avant de tomber enceinte.

Quelles sont les mesures à prendre ?

Avant toute chose, il ne faut pas céder à la panique. Cela pourrait vous faire prendre de mauvaises décisions et vous faire perdre du temps inutilement.
Commencez par évaluer la quantité et la qualité de vos saignements, puis, contactez immédiatement votre médecin qui saura vous conseiller quant aux mesures immédiates à prendre.

Surtout, ne vous fiez pas aux conclusions d’une personne qui n’est pas spécialiste. Chaque femme enceinte ayant une situation spécifique, l’expérience d’une amie qui a eu des pertes de sang sans conséquences négatives n’est pas forcément similaire à la vôtre.
En vous confiant à un médecin ou à votre sage-femme, vous pouvez éviter le pire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *