Les aides de la CAF

Vous venez de confirmer votre grossesse et vous vous apprêtez à vivre 9 merveilleux mois en attendant l’arrivée de votre bébé. Vous avez droit à des aides et des allocations de l’Etat afin de soulager vos dépenses relatives à votre nouvelle situation.

Ainsi, n’oubliez pas les diverses déclarations à faire auprès des organismes qui aident, notamment la Caisse d’Allocations Familiales et la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Déclaration à la CAF et à la CPAM

Pour pouvoir bénéficier des aides destinées aux femmes enceintes, vous devez déclarer votre grossesse à la CAF et à la CPAM avant la fin de votre premier trimestre de grossesse.

Cela vous donnera droit à de nombreux types d’aides de votre grossesse jusqu’aux 3 ans de votre enfant.

Toutefois, cela implique plusieurs conditions. Les documents à envoyer à ces organismes sont à remplir par votre médecin lors de votre première visite prénatale.

Il s’agit du « Premier Examen Prénatal » ou « Vous attendez un enfant », qui comporte 2 volets bleus pour la CAF et un volet rose pour la CPAM.

La prime à la naissance

Suivant certaines conditions de ressources, vous bénéficierez d’une prime à la naissance, versée une fois afin de vous préparer à la venue de votre bébé. Vous pourrez également percevoir cette prime en cas d’adoption.

En principe, vous recevrez 912,12 euros au cours de votre 7è mois de grossesse. Si vous avez une grossesse multiple, cette somme sera multipliée par le nombre d’enfants que vous attendez.

Après la naissance de votre enfant, vous devriez envoyer son acte de naissance à la CAF au risque de devoir rembourser cette prime.

Les avantages liés à la CPAM

Une fois que vous avez déclaré votre grossesse à la CPAM – à condition qu’elle ait été faite dans les 3 premiers mois de grossesse – vous aurez droit à une assurance maternité comprenant le remboursement de vos examens et consultations obligatoires, de la prise en charge de 8 cours de préparation à l’accouchement, ainsi que celle de votre hospitalisation lors de la naissance de votre bébé.

Lors de votre congé de maternité, vous pourrez également prétendre à une indemnité journalière.

Obligations pour bénéficier des allocations

Les allocations liées à votre grossesse sont des aides destinées à soulager vos dépenses et à préparer l’arrivée de votre enfant dans les meilleures conditions possible.

Ainsi, vous devriez suivre strictement les conditions requises par les différents organismes pour bénéficier d’un tel avantage.

Les 7 consultations obligatoires et les 3 échographies obligatoires ne relèvent pas uniquement de votre état de santé et de celui de votre bébé, mais vous permettront de bénéficier de vos droits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *